Les paupières supérieures et inférieures influencent beaucoup l’expression du regard.

Leur vieillissement se traduit par une augmentation de la quantité de peau associée à une hypertrophie des poches graisseuses se trouvant dernière cette peau très fine, ces modifications sont responsables d’un regard lourd et fatigué.

La solution est chirurgicale et repose sur la blépharoplastie supérieure et/ou inférieure.

Lors de la blépharoplastie inférieure il est possible de ne pas réséquer les poches graisseuses mais de les étaler dans le cerne et la vallée des larmes afin de les corriger dans un même temps.

La partie externe des paupières quand à elle peut être marquée par des rides horizontales en éventails appelées «  rides de la patte d’oie » que l’on peut corriger par l’association d’injection de toxine botulique et d’acide hyaluronique.