Le volume des pommettes donne, entre autres, l'effet « bonne mine » tant recherché.

Avec le temps les pommettes voient leur volume diminuer mais aussi chuter vers le bas.

La restauration de ces volumes en bonne place se fait grâce à des techniques de comblement par acide hyaluronique ou par lipofilling (transfert de tissu graisseux autologue).