Le cou fait partie des régions synonymes de sensualité, de jeunesse et d’érotisme.

Le vieillissement le marque de plusieurs manières qui peuvent être distinctes ou associées : perte d’élasticité cutané, amincissement de la peau, apparition de rides horizontales, hypertrophie du tissu graisseux sous cutané, saillie des cordes plastysmales (verticales).

En fonction de la gêne exprimée, l’amélioration esthétique du cou est possible grâce aux injections de toxine botulique, à des séances de mésothérapies et/ou a un lifting cervico-facial avec ou sans suture des cordes plastysmales.