Après une perte de poids ou simplement avec le passage du temps il arrive que le pubis forme un petit « mont » associant surcharge graisseuse et excédent cutané.

Le lifting du pubis est une technique chirurgicale efficace aux suites opératoires simples permettant d’enrayer cette gêne esthétique.

Dans quels cas l’intervention peut-elle être indiquée ?

Le lifting du pubis peut être indiqué aussi bien chez la femme que chez l’homme dès qu’il existe une surcharge cutanéo-graisseuse pubienne.

L’intervention peut être réalisée dans le même temps opératoire qu’une plastie abdominale ou un bodylifting inférieur.

Lorsqu’il n’existe pas d’excédent cutané, une lipoaspiration du pubis sans résection cutanée donne d’excellents résultats.

Comment se déroule l’intervention ?

L’intervention se déroule en ambulatoire (entrée quelques heures avant et sortie quelques heures aprés l’intervention).

L’anesthésie peut être locale pure, locale potentialisée (les anesthésistes administrent aux patients des produits relaxants pendant l’intervention) ou générale.

L’intervention consiste à retirer la surcharge graisseuse par lipoaspiration simple ou associée à une résection cutanée laissant soit une cicatrice verticale (allant de la fourchette pubienne à la couture supérieure du sous vêtement), soit horizontale (10 cm horizontale incurvée cachée par la couture supérieure du sous vêtement), soit en T (association des 2 cicatrices précédentes). Dans tous les cas la cicatrice est cachée par le sous vêtement.

Quelles sont les suites opératoires ?

Les suites opératoires sont très simples.
Vous pouvez reprendre votre activité quotidienne dès le lendemain de l’intervention.
Des soins de cicatrice quotidiens sont à réaliser par le patient (lavage au savon, désinfectant, pansement) jusqu’à cicatrisation complète (environ 10 jours).
La cicatrice doit évoluer dans un climat bien sec pour éviter toute macération durant le 1er mois.
La reprise des rapports sexuels est possible à partir du 15 eme jour post-opératoire.
Les baignades prolongées sont proscrites pendant 2 mois (macération avec risque de désunion cicatricielle et d’infection de site opératoire).
A partir du 1er mois il est conseillé de masser votre cicatrice afin de l’assouplir et de la rendre quasi inivisible.

Quelles sont les principales complications possibles ?

Les principales complications du lifting pubien sont :

  • la désunion cicatricielle : liée à le tension exercée sur le derme pour obtenir un effet liftant. Il arrive que certains points de suture lâchent. Le traitement repose soit sur la cicatrisation spontanée (pansement) soit sur la mise en place de points de suture en consultation. Dans tous les cas, les désunions cicatricielles n’entrainent pas de préjudice esthétique sur l’aspect final de la cicatrice.
  • l’infection de site opératoire : liée aux germes des flores génitales et au climat humide dans lequel il évolue. L’infection est bien prévenue par les soins de cicatrice. Le cas échéant son traitement repose sur l’antibiothérapie.
  • l’hématome : lié à un saignement en post-opératoire, il se manifeste par un gonflement douloureux du pubis. Le plus souvent il se résorbe seul, parfois il nécessite d’ouvrir la cicatrice sur 1cm afin de lui permettre de s’évacuer.
  • les troubles de la sensibilité cutanée pubienne: liés à la section inévitable de petites ramifications nerveuses terminales lors de l’intervention. Ils sont totalement régressifs (repousse nerveuse) en 3 mois à 1 an.

A partir de quand est-il possible d’apprécier le résultat esthétique de l’intervention ?

Si une lipoaspiration est pratiquée, les ecchymoses sont fréquentes au cours des 15 premiers jours post-opératoires.
Il existe un œdème lors des 3 premiers mois (plus accentué lors du 1er mois)
La cicatrice est inflammatoire (rosée, chaude, un peu en volume) les 3 premiers mois puis va évoluer jusqu’à la date anniversaire de l’intervention pour devenir fine, souple et quasi invisible.
Le résultat esthétique final s’apprécie à 1 an (durée de la cicatrisation profonde et superficielle) mais un aperçu se dessine déjà au 3eme mois.


Des informations complémentaires pourront vous être délivrées lors d'une consultation afin de répondre au mieux à vos attentes personnelles.

Dans quels cas l’intervention peut-elle être indiquée ?

Le lifting du pubis peut être indiqué aussi bien chez la femme que chez l’homme dès qu’il existe une surcharge cutanéo-graisseuse pubienne.

L’intervention peut être réalisée dans le même temps opératoire qu’une plastie abdominale ou un bodylifting inférieur.

Lorsqu’il n’existe pas d’excédent cutané, une lipoaspiration du pubis sans résection cutané donne d’excellents résultats.

Comment se déroule l’intervention ?

L’intervention se déroule en ambulatoire (entrée quelques heures avant et sortie quelques heures aprés l’intervention).

L’anesthésie peut être locale pure, locale potentialisée (les anesthésistes administrent aux patients des produits relaxants pendant l’intervention) ou générale.

L’intervention consiste à retirer la surcharge graisseuse par lipoaspiration simple ou associée à une résection cutanée laissant soit une cicatrice verticale (allant de la fourchette pubienne à la couture supérieure du sous vêtement), soit horizontale (10 cm horizontale incurvée cachée par la couture supérieure du sous vêtement), soit en T (association des 2 cicatrices précédentes). Dans tous les cas la cicatrice est cachée par le sous vêtement.

Quelles sont les suites opératoires ?

Les suites opératoires sont très simples.
Vous pouvez reprendre votre activité quotidienne dès le lendemain de l’intervention.
Des soins de cicatrice quotidiens sont à réaliser par le patient (lavage au savon, désinfectant, pansement) jusqu’à cicatrisation complète (environ 10 jours).
La cicatrice doit évoluer dans un climat bien sec pour éviter toute macération durant le 1er mois.
La reprise des rapports sexuels est possible à partir du 15 eme jour post-opératoire.
Les baignades prolongées sont proscrites pendant 2 mois (macération avec risque de désunion cicatricielle et d’infection de site opératoire).
A partir du 1er mois il est conseillé de masser votre cicatrice afin de l’assouplir et de la rendre quasi inivisible.

Quelles sont les principales complications possibles ?

Les principales complications du lifting pubien sont :

  • la désunion cicatricielle : liée à le tension exercée sur le derme pour obtenir un effet liftant. Il arrive que certains points de suture lâchent. Le traitement repose soit sur la cicatrisation spontanée (pansement) soit sur la mise en place de points de suture en consultation. Dans tous les cas, les désunions cicatricielles n’entrainent pas de préjudice esthétique sur l’aspect final de la cicatrice.
  • l’infection de site opératoire : liée aux germes des flores génitales et au climat humide dans lequel il évolue. L’infection est bien prévenue par les soins de cicatrice. Le cas échéant son traitement repose sur l’antibiothérapie.
  • l’hématome : lié à un saignement en post-opératoire, il se manifeste par un gonflement douloureux du pubis. Le plus souvent il se résorbe seul, parfois il nécessite d’ouvrir la cicatrice sur 1cm afin de lui permettre de s’évacuer.
  • les troubles de la sensibilité cutanée pubienne: liés à la section inévitable de petites ramifications nerveuses terminales lors de l’intervention. Ils sont totalement régressifs (repousse nerveuse) en 3 mois à 1 an.

A partir de quand est-il possible d’apprécier le résultat esthétique de l’intervention ?

Si une lipoaspiration est pratiquée, les ecchymoses sont fréquentes au cours des 15 premiers jours post-opératoire.
Il existe un œdème lors des 3 premiers mois (plus accentuét lors du 1er mois)
La cicatrice est inflammatoire (rosée, chaude, un peu en volume) les 3 premiers mois puis va évoluer jusqu’à la date anniversaire de l’intervention pour devenir fine, souple et quasi invisible.
Le résultat esthétique final s’apprécie à 1 an (durée de la cicatrisation profonde et superficielle) mais un aperçu se dessine déjà au 3eme mois.


Des informations complémentaires pourront vous être délivrées lors d'une consultation afin de répondre au mieux à vos attentes personnelles.