Les jambes font partie des zones corporelles exposées dans l’apanage de séduction aussi bien des femmes que des hommes. L’image « idéale » est celle d’une jambe à la fois fine mais aussi musclée avec un beau galbe.

La jambe (et parfois la cheville) peut être le siège d’un excès graisseux localisé ou circonférentiel donnant un aspect de jambe lourde. Dans ce cas le traitement repose sur la lipoaspiration.

Concernant le galbe du mollet, il est souvent jugé comme insuffisant et est extrêmement difficile à augmenter par la musculation. En fonction du galbe que vous aimeriez obtenir il est possible de réaliser une augmentation des mollets par lipofilling (transfert de tissu adipeux autologue) ou par prothèses de mollets.

Afin de redéfinir le galbe de la jambe dans la globalité il est possible d’associer une diminution de volume des zones en surcharge graisseuse par lipoaspiration et une augmentation de volume des zones insuffisamment projetées par transfert de tissu adipeux ou par prothèses de mollets.