Le menton joue un rôle majeur dans l’esthétique du visage de profil.

Les plaintes le concernant peuvent être multiples : fuyant, trop projeté, trop long, trop court, trop large, trop fin…

La génioplastie est une technique chirurgicale qui permet de corriger de façon définitive les anomalies morphologiques du menton et de redéfinir le profil du visage.

Dans quels cas l’intervention peut-elle être indiquée ?

La génioplastie peut être indiquée dès lors que le menton d’un patient est responsable d’une gêne esthétique.

En cas de menton fuyant associé à une surcharge graisseuse de la partie sous mentale (double menton) une lipoaspiration pourra être réalisée dans le même temps opératoire.

Comment se déroule l’intervention ?

L’intervention se déroule sous anesthésie générale lors d’une hospitalisation de courte durée (entrée le matin et sortie le lendemain).

En fonction de la gêne exprimée différents types de section osseuse pourront être réalisées (section transversale permettant une avancée ou un recul, section horizontale permettant un allongement ou un raccourcissement, meulage osseux en cas de menton large).

En cas d'insuffisance de projection mentonnière modérée, la mise en place d'un implant pourra substituer les sections osseuses.

La cicatrice est située dans la bouche, devant la gencive inférieure, elle n’est donc pas visible.

A la fin de l’intervention un pansement compressif est confectionné par le chirurgien afin de réduire l’œdème post opératoire.

Quelles sont les suites opératoires ?

Les suites opératoires sont peu douloureuses.
Le lendemain de l'intervention le pansement compressif est retiré et une radiographie de contrôle est réalisée afin de vérifier la stabilité du montage puis la sortie est autorisée.
Lors de la sortie des antalgiques, des corticoïdes (pour diminuer l’œdème), une antibioprophylaxie ainsi que des bains de bouche vous seront prescrits.
Il est conseillé de manger des aliments frais qui ne demandent pas de grands efforts masticatoires pendant la 1ere semaine (durée de la cicatrisation muqueuse en bouche).

Quelles sont les principales complications possibles ?

La principale complication de la génioplastie est :

  • les troubles de la sensibilité mentonnière : liés à l’étirement des nerfs mentonniers pendant le geste chirurgical, ces troubles sont entièrement régressifs en 3 mois.

A partir de quand est-il possible d’apprécier le résultat esthétique de l’intervention ?

Il existe des ecchymoses les 15 premiers jours et un œdème les 3 premiers mois post-opératoire (plus marqué lors du 1er mois).
Le 1er aperçu du résultat esthétique se fait vers le 3eme mois, ce résultat sera stable à partir de la 1ere année post-opératoire (durée de la cicatrisation profonde).

NB : Il est important de savoir qu’en cas de pose de plaque métallique (non résorbable) il n’est pas nécessaire de les retirer car elles n’engendrent aucun désagrément.


Pour avoir des informations complémentaires vous pouvez lire la fiche «  Génioplastie » rédigée par la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique.