Il existe plusieurs types de peeling en fonction des zones à traiter et de l’effet escompté.

  • Les peelings superficiels (acide glycolique et acide lactique qui sont des acides naturels issus de fruits) : réalisent une exfoliation épidermique et ont pour but une amélioration de l’éclat et du velouté de la peau.
  • Les peelings moyens (TCA pour acide trichloroacétique) : réalisent une abrasion de l’épiderme et de la partie superficielle du derme et ont pour buts d’améliorer la qualité de la peau (éclat, tonicité, velouté) et de supprimer les signes précoces du vieillissement cutané (ridules et tâches).
  • Les peelings profonds (phénol et huile de croton) : réalisent une abrasion de l’épiderme et des parties superficielle et moyenne du derme. Leur but est de donner ou redonner son éclat à la peau et de supprimer les signes marqués du vieillissement cutanée (ridules profondes, perte importante d’élasticité cutanée, tâches).

Lors de la séance différents types de peeling pourront être appliqués sur différentes zones du visage qui ne présentent pas les mêmes imperfections et donc pas les mêmes indications.

Dans quels cas un peeling peut-il être indiqué ?

Un peeling peut être indiqué chez tout patient souhaitant donner ou redonner un éclat à sa peau et/ou supprimer les signes du vieillissement cutané.

La grossesse est une contre indication aux peelings moyens et profonds (risque accru d’hyperpigmentation post peeling).

Comment se déroule la séance ?

Le peeling se déroule au cabinet, aucune anesthésie n’est nécessaire.
Plusieurs applications peuvent être réalisées au cours de la même séance (en fonction de la profondeur à atteindre).
A la fin de la séance une crème très hydratante est appliquée par vote chirurgien.
Votre visage est marqué par un érythème (rougeur) en sortant du cabinet.

Quelles sont les suites d’une séance de peeling ?

Les suites dépendent de la profondeur du peeling :

  • pour les peelings superficiels : il existe un érythème (qu’il est possible de camoufler par du maquillage) pendant les 24 à 48h qui suivent la séance. La peau devra être protégée du soleil (écran total) et bien hydratée pendant 1 mois.
  • pour les peelings moyens et profonds : il existe un érythème associé à une fragilité cutanée (peau sèche et irritable) pendant les 10 premiers jours. La peau érythémateuse va ensuite se pigmenter et enfin desquamer pendant le mois qui suit la séance. La peau traitée devra être hydratée et impérativement protégée du soleil pendant les 6 mois qui suivent le peeling.

A partir de quand est-il possible d’apprécier le résultat esthétique d’un peeling, combien de temps dure t-il et faudra t-il en refaire pour entretenir le résultat ?

  • pour les peelings superficiels : l’éclat et la qualité de l’exfoliation cutanée s’apprécie dès la 1er semaine. Afin de pérenniser ce résultat (altéré par la repousse de la couche cornée de l’épiderme) il est conseillé de réitérer la séance à 2mois, à 6 mois et à 1 an (puis entretien annuel).
  • pour les peelings moyens : l’éclat cutané et la disparition des signes précoces du vieillissement s’apprécient à partir du 1er mois. En fonction de la réactivité de votre peau un 2ème peeling pourra être nécessaire afin d'optimiser le résultat.
  • pour les peelings profonds : la disparition des signes du vieillissement s’apprécie à partir du 2eme mois. Le résultat est stable dans le temps mais de son coté la peau va continuer d'évoluer avec les années et il est donc possible de procéder à un autre peeling dans les années qui suivent.

Quelles sont les possibles complications d’un peeling ?

  • pour le peelings superficiels : les complications sont rarissimes.
  • pour les peelings moyen et profond : les complications sont rares mais il faut citer : la poussée d’acné et l’hyperpigmentation post inflammation (hyperpigmentation cutanée souvent liée à une exposition trop précoce au soleil, de résolution spontanée en quelques mois et pouvant être accélérée par la prescription de pommades dépigmentantes).


Pour avoir des informations complémentaires vous pouvez lire la fiche « les peelings du visage » rédigée par la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique.